Savoir-faire

Le charme d’une fabrication artisanale réside dans les aspérités de la matière dues au travail de la main de l’homme ; elles font la beauté et l’authenticité d’un carreau fait-main. Nous nous sommes entourés d’artisans experts et d’ateliers labellisés Entreprise du Patrimoine Vivant  afin de faire perdurer des savoir-faire traditionnels et proposer des produits haut de gamme empreints de valeur humaine.

Terre cuite

Notre terre cuite est historiquement produite dans l’ouest de la France où le sol, riche en argile, fait sa renommée dès le moyen âge. Cette terre est travaillée de façon artisanale selon des méthodes ancestrales et produite comme au 18ème siècle.

Elle est obtenue par un mélange d’argile grise, plus grasse et extraite dans la forêt de Chambier, et une argile rouge plus maigre et sableuse. C’est le mélange de quartz et d’oxyde de fer contenus dans ces terres qui confèrent, entre autre, aux carreaux leur couleur finale. Notre terre cuite est 100% naturelle, sans adjonctions. Une fois façonnés, les carreaux d’argile crue sont disposés sur pile pendant 2 mois et demi dans des séchoirs traditionnels du 19ème siècle où une architecture bien pensée leur permet de sécher et de passer, en se rétractant, d’une forme rectangulaire à une forme carrée. Ce séchage naturel va leur permettre de perdre 12 à 14% d’eau. Lorsqu’ils sont secs, les carreaux vont être cuits dans des fours baleine datant du 18ème  siècle.

Ils sont empilés minutieusement à la main, sur chant, tel un château de cartes. Le remplissage de la chambre du four peut durer jusqu’à 3 jours et nécessite 2 personnes. Pour la cuisson, le four est alimenté de différentes essences de bois locaux (pin, peuplier, tremble ou châtaigner) selon le flammage et la nuance souhaités pour la fournée.

La montée en température, jusqu’à 864° (point de cuisson de la terre), prend 2 jours, puis la cuisson, qui durera 2 jours et 1 nuit à 1200°, s’effectue avec une alimentation constante en bois. Les chaufourniers se relaient toutes les 8 heures pour maintenir une température constante avec une alimentation uniquement au bois toutes les 15 minutes. C’est leur expérience et leur dextérité qui fait toute la différence car il n’y a pas d’appareil de mesure.

Pierre de Bourgogne

Fruit de la richesse des sols et d’un savoir-faire ancestral, la pierre de Bourgogne fait partie de notre patrimoine historique et culturel.

Pierre calcaire d’origine sédimentaire datant du Jurassique, vieille de 165 millions d’années, elle a de tout temps été utilisée pour bâtir et orner des palais, des châteaux, des maisons de maître, mais aussi des fermes ou encore des maisons de paysans. A travers les âges, les artisans ont su s’exprimer artistiquement et valoriser cette pierre naturelle au travers de nombreux monuments religieux tels que les abbayes, les églises romanes puis gothiques et grâce à elle, ont construit une véritable identité culturelle.

Très contemporaine et toujours actuelle, la pierre de Bourgogne traverse les siècles et demeure un matériau noble propice au développement durable. Régulateur naturel de température, elle emmagasine la chaleur par temps froid et conserve la fraicheur par temps chaud. Son inertie thermique est parfaitement adaptée au chauffage par le sol. Cette pierre respire, apportant ainsi un environnement sain à l’intérieur d’une maison.

Nos pierres sont claires et lumineuses, chamarrée de légères nuances ocres. Elles sont vieillies pour apporter une patine naturelle et  ses bords sont légèrement épaufrés s’inspirant ainsi des vraies dalles d’antan.

Terre cuite émaillée

Nos carreaux émaillés sont fait-main selon un long et minutieux procédé réalisé dans notre atelier artisanal partenaire.

Leur base appelée « biscuit » est un mélange de plusieurs argiles, rouge et blanche, broyées plus ou moins finement afin d’apporter un certain grain aux carreaux. Le façonnage des biscuits est fait manuellement grâce à des cadres métalliques. Les carreaux bruts sont ensuite séchés à l’air libre de manière naturelle pendant 1 à 2 semaines selon la saison. Suit alors une finition des arêtes à la main sur le biscuit cru pour lui donner cet aspect vieilli, patiné par le temps, ou juste ébarbé pour des arêtes plus calibrées. Les carreaux sont ensuite enfournés et le préchauffage du four commence lentement  afin de continuer leur séchage. La cuisson à 1020°C dure 2 jours. Le défournement se fait lentement, la terre doit refroidir et atteindre 40°C pour la manipuler à nouveau.

Vient alors l’étape de l’émaillage. Nous fabriquons nos propres émaux à base d’oxydes naturels et synthétiques.

Nos recettes de couleurs sont le fruit de constantes recherches qui offrent un très large éventail de coloris exclusifs.

Le biscuit brut nécessite l’application d’un engobe avant l’émaillage quand celui-ci est de couleur claire car les divers sels contenus dans la terre peuvent influer et modifier la couleur des émaux. L’émail peut être appliqué directement sur le biscuit pour les couleurs plus foncées.

C’est un savant dosage et une grande maîtrise de la technique qui permet d’obtenir nos effets vieillis et transparents, nos couleurs profondes et l’aspect plus ou moins patiné de l’émaillage.

L’émaillage des carreaux unis se fait par pulvérisation, carreaux par carreaux. Pour les motifs, certains se font à la main, au pinceau, quand d’autres sont réalisés par sérigraphie grâce à notre collection de cadres originaux.

Enfin, dernière étape, les carreaux émaillées mais encore ternes sont disposés sur des supports de cuisson et enfournés pour être cuits pendant 24 heures entre 1020 et 1040°C selon leur couleur et leur usage (sol ou mur). Après refroidissement, ils sortiront alors du four avec leur couleur finale, leur brillance et leur solidité.